Le son est entendu grâce à un mécanisme complexe assuré par le système auditif. Depuis le pavillon de l’oreille  externe jusqu’au cerveau, le son est transféré via plusieurs relais qui ont chacun un rôle bien précis. Explications.

 

L’oreille externe capte

L’oreille  externe est la partie visible de l’oreille. Elle est composée du pavillon et du conduit auditif. Constitué de cartilage recouvert de peau, le pavillon forme une coquille dont les nombreux plis (ou « circonvolutions ») ont pour but de capter les ondes sonores et de les acheminer vers le tympan, via « un tuyau » appelé conduit auditif. Le tympan, fine membrane, vibre alors comme une peau de tambour.

L’oreille moyenne transmet

Derrière le tympan, l’oreille  moyenne comprend une chaîne de 3 osselets : le marteau, l’enclume et l’étrier. Ces trois osselets, les plus petits du corps humain, amplifient et répercutent les vibrations mécaniques du tympan vers l’oreille  interne.

L’oreille interne code

L’oreille  interne est composée du vestibule, organe de l’équilibre, et de la cochlée et ses 15 000 cellules sensorielles (ou « cellules ciliées »). La cochlée prend la forme d’une coquille d’escargot dont la paroi intérieure est tapissée de cils, les cellules ciliées. Ces dernières transforment les vibrations mécaniques en influx nerveux. L’influx nerveux quitte alors l’oreille  par le nerf auditif pour être transmis au cerveau où il va être décodé et interprété en son.

L’Ouïe est un sens capital à protéger

Par ce mécanisme complexe, le système auditif permet ainsi d’entendre. Entendre signifie pouvoir communiquer avec son entourage, mais aussi se repérer dans l’espace et avoir un bon équilibre. L’ouïe joue aussi un rôle essentiel dans l’apprentissage du langage.

L’oreille  ne connaît aucun moment de repos : elle est sollicitée en permanence par les sons de notre environnement et se dégrade avec l’âge. C’est pourquoi il est important de se protéger et de faire contrôler régulièrement son audition.

Pour en savoir plus : https://www.audio2000.fr/