Le système auditif

L’ouïe est un sens primordial pour vivre en société. Comment fonctionne-t-elle ? Se limite-t-elle au simple fait d’entendre ? Quels phénomènes peuvent l’altérer ? Explications sur ce sens plus complexe qu’il n’y paraît.

Comment entendons-nous ?

Votre système auditif est un grand engrenage qui donne sens aux bruits que vous percevez. L’audition résulte de l’action d’un récepteur (l’oreille) et d’un centre d’analyse (le cerveau et le système nerveux). L’oreille n’est donc que la partie émergée de votre système auditif.

Elle est composée de 3 parties distinctes :


L’oreille externe capte les sons au niveau du pavillon, dont les replis et circonvolutions servent à concentrer les ondes sonores pour les amener à l'intérieur de l'oreille, via le conduit auditif externe, vers le tympan. Ces replis permettent de filtrer les sons et aident le cerveau à analyser la provenance du bruit. L’oreille externe est la partie visible de votre organe.

Le tympan ressemble à un petit tambour qui joue un double rôle : celui de protection et celui de transmission mécanique par vibrations entre l’oreille externe et l’oreille moyenne.


L’oreille moyenne transmet les vibrations du tympan jusqu’à l’oreille interne grâce à sa chaine d’osselets (les plus petits du corps humain) : le marteau, l’enclume et l’étrier.


L’oreille interne décode ensuite ces vibrations grâce aux 15 000 cellules sensorielles, ou cellules ciliées, qui tapissent la cochlée, partie auditive de l’oreille interne (en forme de coquille d’escargot). Ses milliers de cils transforment le son que vous entendez en influx nerveux transmis vers les zones du cerveau capables de les interpréter.

L’Ouïe, c’est bien plus qu’entendre !

Entendre signifie pouvoir communiquer avec son entourage, mais aussi se repérer dans l’espace et avoir un bon équilibre. L’ouïe joue également un rôle essentiel dans l’apprentissage du langage.

Mais l’ouïe ne connaît aucun répit : elle est sollicitée en permanence par les sons de notre environnement et se dégrade avec l’âge. C’est pourquoi il est important de protéger votre système auditif et de le faire contrôler régulièrement.

Les 2 types de surdité

La surdité de transmission provient d’un dysfonctionnement du tympan ou de la chaîne des osselets qui transmettent les sons de l’oreille externe jusqu’à l’oreille interne. Elle peut être liée à une malformation congénitale de l’oreille, à un bouchon de cérumen, à des otites à répétition, à une dégénérescence des osselets de l’oreille moyenne ou à une perforation du tympan.

L’ORL est le spécialiste pouvant poser un diagnostic médical en la matière. Selon les cas, ce type de surdité peut être traiter par médicaments, chirurgie, ou corriger par une aide auditive.

La surdité de perception représente la majorité des cas : la déficience est située au niveau de l’oreille interne qui fait naître l’influx nerveux en direction du cerveau. Sa cause la plus courante est le vieillissement (Presbyacousie). Ses autres origines sont multiples : génétique (dépistable dès la naissance), médicale (problème vasculaire, viral, d’origine inconnue comme les vertiges de Ménière, surinfection de l’oreille suite à une maladie, atteinte du nerf auditif ou plus rarement des voies auditives du cerveau), médicamenteuse (toxicité pour l’oreille interne de certains antibiotiques notamment), traumatique (exposition aux bruits intenses, lésion de l’oreille interne suite à une plongée, …).

Suite au diagnostic médical et à la prescription de l’ORL, la surdité de perception est parfaitement corrigée par les aides auditives que vous conseillera votre audioprothésiste.

Les niveaux de surdité

Le niveau global de surdité est calculé en décibels (dB) de perte auditive sur l’oreille qui entend le mieux :

  • La surdité légère : perte auditive de 20 à 39 dB, la personne fait répéter son interlocuteur dès la perte de 30 dB,
    sur les sons aigus ;
  • La surdité moyenne : perte auditive de 40 à 69 dB Au-delà de 40 dB, la personne ne comprend que si son interlocuteur élève la voix ;
  • La surdité sévère : perte auditive de 70 à 89 dB ;
  • La surdité profonde : perte auditive de plus de 90 décibels, la personne n'entend plus du tout la parole.


Il est difficile de faire de vous un expert en seulement quelques minutes alors si vous avez une question ou un doute concernant votre audition, les spécialistes du réseau AUDIO 2000 sont à votre écoute et seront heureux de parfaire votre formation !

 

Trouver un centre

En raison de l’épidémie de COVID-19 et afin de vous protégez vous et vos proches, nos magasins sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Prenez soin de vous et de vos proches !