Troubles de l’audition : soyez attentifs !

Les troubles de l’audition regroupent l’ensemble des pathologies liées à l’ouïe, quel que soit l’âge de la vie, la nature et la gravité du trouble.  Certains troubles de l’audition sont temporaires alors que d’autres sont définitifs. 

Les causes des troubles de l’audition :

Le vieillissement :

Dès 30 ans, notre ouïe s’affaiblie progressivement. Ce vieillissement est naturel et s’installe insidieusement sans que l’en s’en rendre compte : ce sont d’abords les sons les plus aiguës qui disparaissent, puis les sons plus graves.  C’est à partir de 50 ans que la gêne commence à vraiment se faire sentir, avec la perte irréversible des cellules ciliées : ce sont grâce à ces cellules que le cerveau reçoit et transforme les sons afin que nous puissions les comprendre.

Le bruit : 

L’exposition répétée de nos oreilles à des niveaux sonores trop élevés, surtout lorsque le temps d’exposition dure, détruit peu à peu les cellules ciliées de l’oreille interne. Selon les spécialistes, le risque d’un trouble de l’audition apparaît dès 85 dB (l'équivalent d'un aboiement ou d'un sèche-cheveux) pour une écoute prolongée de 8 heures. À partir de 105 dB, (le niveau sonore d'une salle de concert), le risque est très important au-delà de 5 minutes d'exposition sans, d’ailleurs, que l’on s’en aperçoive.

L’hérédité :

Chaque année en France, un millier de nouveaux nés (soit 0.25% des naissances) sont atteint de surdité. Pour 40% d’entre eux, les troubles de l’audition sont importants voir sévères, avec des conséquences considérables pour l’acquisition de la parole, de la compréhension et du développement cognitif. Les trois quarts du temps, ces troubles sont d’origines génétiques, le reste survenant durant la grossesse ou pendant la période périnatale.

Il existe également des causes médicales aux troubles de l’audition, qui trouvent leur source dans diverses maladies contractées chez l’adulte et l’enfant. Le tabagisme et la prise de certains médicaments peuvent également en être à l’origine.

 

Quelques troubles de l’audition :

La presbyacousie :

Elle résulte du vieillissement de l’oreille interne. Cette baisse auditive très progressive et insidieuse arrive souvent après la soixantaine quand la personne arrive à l’âge de la retraite. Les personnes qui en sont atteintes se plaignent, par exemple, d'une gêne importante dans le bruit et d'un trouble de compréhension dans les conversations à plusieurs. Ce trouble de l’audition concerne environ 3 millions de personnes en France.

L’hyperacousie :

Elle résulte d’une hypersensibilité du système auditif et apparait lorsque les cellules ciliées sont détruites et ne peuvent donc plus atténuer les sons trop forts. Une personne souffrant d’hyperacousie ne supportera plus certains bruits perçus comme normaux pour le plupart des personnes. Ce trouble de l’audition touche environ 2% de la population et s’explique le plus souvent par une surexposition à des volumes sonores trop élevées. 

Les acouphènes :

Ils sont liés à un dysfonctionnement au niveau du système auditif : un message nerveux anormal est créé alors qu’il ne devrait pas l’être. Cette dégradation de l’audition peut survenir à tout âge. Une personne atteinte d’acouphènes peut notamment entendre : des bourdonnements, des sifflements, de la musique, des cliquetis, des bruits de moteur… Ils peuvent être temporaires ou permanents, et ont de multiples causes. 

Pour en savoir plus, cliquez ici : https://www.audio2000.fr