Troubles auditifs : les signes qui interpellent

Lorsqu’un de vos proches a des difficultés à communiquer ou ne réagit pas à certains bruits, c’est peut-être qu’il rencontre un trouble d’audition. Faisons le point sur les signes qui peuvent vous alerter.

Chez les bébés :

Votre bébé ne réagit pas à votre voix ni aux bruits forts et soudains, même durant son sommeil. Par contraste, il réagit vivement au toucher ou aux vibrations. Il gazouille peu ou de manière discordante. Il reste inattentif à tout ce qui sort de son champ visuel et n’est pas intéressé par les jouets sonores.

Il tarde à prononcer ses premiers mots et sa communication reste essentiellement gestuelle.

Dans ces cas-là et par précaution, n’hésitez pas à mentionner vos impressions à votre pédiatre qui vous orientera, si besoin, vers un ORL. Chez l’enfant, la surdité peut être présente dès la naissance, les causes sont alors en majorité génétiques.

Chez les enfants et les adolescents :

Votre enfant réagit peu quand vous lui parlez. Il s’exprime peu. Il n’articule plus, déforme les mots ou parle très fort. Il présente des troubles du comportement (agitation, isolement, agressivité…) ou des difficultés d’apprentissage à l’école. Il a souvent l’air absent ou distrait.

Votre enfant a peut-être des difficultés à entendre. Pour en avoir le cœur net, consultez un spécialiste. La surdité peut également survenir après la naissance suite par exemple à une otite qui ne guérit pas ou à un traumatisme sonore.

Chez les adultes et les séniors :

Votre compagnon ou l’un de vos parents vous fait souvent répéter. Il peine à suivre une conversation, surtout dans un environnement bruyant (lieu public, repas de famille…). Il vous entend difficilement au téléphone.

Il a tendance à trop pousser le volume de la télévision ou de la radio. Il reste indifférent aux sons du quotidien (sonnette de vélo, pleurs de bébé, chant des oiseaux…) ou ne réagit pas aux bruits gênants. Il tend l’oreille ou tourne la tête pour écouter de l’autre oreille.

Ces comportements peuvent être le signe d’une perte d’audition, le plus souvent liée au vieillissement de l’oreille, une évolution naturelle et progressive qui cause la presbyacousie ou à une exposition excessive au bruit.

Tous ces signes apparaissent de manière lente. Le plus souvent, la personne n’a pas conscience de sa perte d’audition. Le rôle de son entourage est donc primordial pour amorcer le parcours de soin. Si vous avez l’impression que l’un de vos proches est concerné, parlez-en avec lui pour l’amener à consulter un spécialiste.

Pour d’autres troubles comme les acouphènes (sifflement ou bourdonnement dans l’oreille) ou encore l’hyperacousie (hypersensibilité à certains sons), si l’adulte peut exprimer lui-même ses gênes, il est beaucoup plus difficile de les détecter chez l’enfant qui est parfois né avec et les intègre comme étant normaux.

Les signes d’un trouble auditif chez vos proches doivent vous alerter, mais pas vous paniquer. Pour tout âge et toute difficulté, les spécialistes de l’audition sauront vous orienter vers la meilleure solution. N’hésitez pas à leur confier vos doutes : l’écoute, c’est leur métier !

Trouver un centre

En raison de l’épidémie de COVID-19 et afin de vous protégez vous et vos proches, nos magasins sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Prenez soin de vous et de vos proches !